Ma sélection de calendriers de l’avent 2020

Le froid s’installe doucement et les films de Noël sont de retour, je déclare la saison de Noël ouverte !
Je ne sais pas si c’est l’effet du reconfinement ou non mais je suis à fond, ma liste de cadeaux est prête et envoyée à mes proches, j’ai commencé les achats de leurs cadeaux, je cherche LA recette pour la bûche, ma playlist spéciale Noël tourne en boucle, je résiste encore un peu à sortir la déco et le sapin des cartons (malgré l’insistance de mon chéri, qui chaque année, installerait tout début novembre si je ne le freinais pas). J’adore tout préparer et me mettre dans l’ambiance des fêtes qui peut être si excitante et si magique. Et je pense que cette année nous en avons encore plus besoin !

Alors quoi de mieux qu’un calendrier de l’avent pour patienter jusqu’au jour J. Une tradition chez moi, car petite, le Saint Nicolas (vive la Lorraine) m’apportait un calendrier de chocolats ou même une version playmobil.

Lire la suite »

Salade vosgienne

La salade vosgienne, c’est une recette que ma maman fait très souvent lors des repas de famille. Très appréciée et souvent réclamée (surtout par moi et maintenant mon chéri), elle peut être servie aussi bien en entrée qu’en plat. Le contraste du chaud-froid, de l’acidité du vinaigre avec la crème, et les croûtons qui s’imbibent de la sauce hmmm c’est juste terriblement bon !!!

Lire la suite »

Gianduja maison – recette de Michalak

Le gianduja ou gianduia, un drôle de mot difficile à prononcer… mais si comme moi vous êtes accro au chocolat et au praliné, vous ne pourrez plus vous en passer !!!

Ceci est une véritable petite bombe chocolatée !

La petite histoire du gianduja – Remontons en 1806, dans la région des noisettes, celle du Piémont en Italie. A l’époque, Napoléon Bonaparte impose un blocus économique sur l’importation de produits britanniques, le cacao devient alors un produit rare et coûteux. Pour continuer à produire du chocolat, les pâtissiers turinois ont l’idée de remplacer une partie du cacao par des noisettes, grillées et finement broyées. Son nom est choisi en l’honneur d’une marionnette de la Commedia dell’Arte, symbole de Turin. Selon la légende, la forme de « barque » si caractéristique des « gianduiotti » fut réalisée d’un coup de cuillère à l’occasion du Carnaval de Turin de 1865. Mais si vous savez cette forme typique, emballée dans un papier doré, que l’on retrouve chez de nombreux chocolatiers.

Comme le praliné ou la pâte d’amande, le gianduja est un fourrage fréquemment utilisé pour les chocolats. Il est également utilisé comme parfum dans les glaces italiennes ou dans certaines pâtisseries, mais peut se grignoter tel quel.

Voici la recette de Christophe Michalak, on ne peut pas faire plus simple. Le gianduja est composé d’un tant pour tant de 3 ingrédients : noisettes + sucre glace + chocolat.